Boucheries Nivernaises

Gault-Millau - Mars 1983

En plein faubourg Saint-Honoré, parmi les galeries d'art, il est une boucherie où les quartiers de viande rouge sont à eux seuls de belles natures mortes et ne déparent pas auprès des boutiques de luxe. La famille Bissonnet fournit les plus grands restaurants de Paris et veille avec soin à la qualité de la viande vendue dans ses 4 succursales. Mme Bissonnet mère est la grande spécialiste du pot-au-feu et du bœuf miroton. Son fils Bernard en parle avec émotion...
Le boucher, nous a confié Bernard Bissonnet, mange ce que ses clients ne mangent pas, en général les morceaux pas chers, de la viande jugée trop grasse par les clients (pourtant la meilleure), et les « bas » morceaux. Il nous a indiqué quelques manières inattendues de manger certains morceaux. Essayons ses « trucs ».



 

 

 

 

 





Retour vers les articles