Les côtes d'agneau

 

Côtes gratinées

Pour 4 personnes.
Préparation : 10 mn

Cuisson : 1 h 30

8 côtes d'agneau,
40 g de farine,
3 oeufs,
50 cl de lait,
15 cl de bière,
1 cm de gingembre frais,
Sel et poivre.

Saler et poivrer les côtelettes. Les déposer, serrées les unes contre les autres, dans un plat à four. Préparer une pâte à beignet : former une fontaine avec la farine, délayer avec les oeufs, saler, ajouter le lait et la bière puis le gingembre râpé. Verser la pâte sur les côtelettes et glisser à four chaud (Th. 6 - 180 ° C). Au bout de 30 mn de cuisson, abaisser la température du four (Th. 5 - 150 ° C) et laisser cuire 1 h. La pâte est dorée et ferme sous les doigts, les côtes cuites et tendres à souhait.

Nos conseils

La meilleure cuisson pour les côtelettes d'agneau reste la grillade. Menée, dans un premier temps, à vive température elle permet de bien saisir la viande qui conserve alors son jus et ses sucs.

La graisse, en fondant, arrose la chair et la rend bien moeleuse.

Il est préférable de huiler légèrement la viande avant de la faire saisir.

Pour une cuisson à la poêle, faire d'abord saisir la côtelette à feu vif dans un peu de matière grasseet poursuivre la cuisson à feu plus doux.

Au grill ou à la poêle, compter 2 à 3 mn de cuisson par face. Pendant la cuisson, il ne faut jamais piquer la chair des côtes avec une fourchette pour les retourner : elles perdraient leur jus. Utiliser une spatule en bois et pour la même raison ne saler qu'au moment de servir.

Les noisettes se font simplement poêler dans du beurre jusqu'à coloration.

C'est à four chaud (210-240° C - Th. 7-8) que le carré d'agneau cuit le mieux. Penser à toujours demander le temps de cuisson au boucher.

En principe, le carré se cuit d'abord sur la noix, mais placé sur le train de côtes, les manches vers le haut, la viande n'est pas en contact direct avec le plat et la graisse, en fondant, arrose la viande.

La selle anglaise cuit en 30 mn au four, comme un carré.

 

Diététique

Les côtes d'agneau sont des morceaux énergétiques, très savoureux et parfumés. Elles peuvent être braisées, sautées ou grillées.

Cette dernière forme de cuisson (simple et diététique) permet ainsi de limiter l'apport en graisses à celui du morceaux.

Par ailleurs, ce sont d'excellentes sources de protéines et de minéraux tels que le zinc et le fer.

C'est également une source très intéressante de vitamine B 12.

Ainsi 100g de côtes d'agneau permettent de couvrir 50% des apports recommandés pour cette vitamine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Retour vers les conseils du boucher