La poitrine d'agneau

 

Poitrine d'agneau aux pruneaux

Pour 4 personnes.
Préparation : 10 mn

Cuisson : 1 h 30
40 mn en autocuiseur

1,2 kg de poitrine d'agneau coupée en morceaux,
200g de pruneaux d'Agen,
3 oignons,
300g de carottes,
1 verre de vin blanc,
25g de beurre,
1 bouquet garni,
sel et poivre.

Mettre les pruneaux à tremper dans de l'eau tiède. Eplucher et émincer les oignons. Peler les carottes et les couper en rondelles. Faire revenir la viande dans le beurre, ajouter les oignons et laisser prendre couleur. Saler, poivrer, ajouter les carottes et laisser dorer légèrement. Verser le vin blanc et 1 verre d'eau, ajouter le bouquet garni et couvrir. Laisser mijoter doucement 1 h 30 (40 mn en A.C). En fin de cuisson, incorporer les pruneaux égouttés et laisser cuire encore 15mn. Servir bien chaud avec des pommes de terre vapeur.

Nos conseils

Grillée: la poitrine d'agneau est un morceau idéal à griller au four ou au barbecue et à deguster avec les doigts. La poitrine peut être grillée, crue et entière, directement sur la braise du barbecue ou en brochettes; la faire mariner quelques heures dans du vin ou du citron pour attendrir sa chair. Elle peut être cuite avant d'être grillée: jeter la poitrine dans un bouillon, l'égoutter, la désosser puis, après refroidissement, la couper en carrés, et passer les morceaux dans la chapelure avant de les griller.

Mijotée: la poitrine d'agneau est le morceau à mijoter par excellence. Elle s'accommode de mille et une façons.

Rôtie: désossée, farcie, roulée et ficelée, la poitrine d'agneau fait un délicieux rôti.

 

 

Diététique

La poitrine d'agneau est un morceau peu cher qui permet l'apport de protéines de bonne qualité. Même s'il est gras, il ne faut pas le supprimer du registre culinaire car il est une source importante de vitamines B1 et B2, toutes deux indispensables au bon fonctionnement de notre organisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Retour vers les conseils du boucher